« Dans sa peau » Benoît Broyart

Dans sa peau
Benoît Broyart

Ed. Thierry Magnier, coll. « Romans ados », Paris, 2008.

Un père rongé par l’alcool, une mère complètement absente… Il fuit tout cela. Le jeune homme arrive dans une maison abandonnée des Vosges, région désertée à cause d’une tempête qui menace toutes les habitations. Là, il revêt les habits et la vie d’un autre garçon. Espérant chasser cette voix paternelle qui le hante, il se fait croire qu’il est quelqu’un d’autre, un garçon menant une vie normale.

Benoît Broyart développe dans un style volontairement froid une histoire très dure et pleine de gravité. Ses formules sont coupantes, tentent de faire l’état des choses, comme une autopsie. Cependant, il y a parfois éruption d’émotions violentes, des appels au secours ponctuels.
Un style très abouti, donc. Même si je ne classe pas ce roman n’est pas de mes favoris, je concède qu’il est brillament écrit. D’un point de vue entièrement personnel, il est très déprimant! Mais n’est-ce pas la problématique actuelle des romans pour ados? Et je n’aime pas trop les fins en queue de poisson…

On aime, on n’aime pas? Allez voir par là!
Canel
Des livres et moi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s