« Par effraction » Hélène Frappat

Par effraction
Hélène Frappat
Editions Allia, Paris, 2009

 

La narratrice (ou le narrateur) achète un jour une caisse de vidéos de famille dans une brocante. Elle les regarde et peu à peu se dessine l’histoire d’Aurore, jeune fille télépathe isolée par son don.

C’est avec beaucoup de difficultés que je m’apprête à écrire cette note. J’ai trouvé ce roman de la rentrée littéraire tout à fait par hasard grâce au seul article de presse dont il a bénéficié : celui de Télérama. Tout de suite, j’ai été séduite par la critique, et je sentais instinctivement que ce serait un roman pour moi.

Dans ce roman, il y a alternance de différentes couches narratives : un premier narrateur introduit le récit. Il parle de lui mais en parlant de vous : « vous avez acheté pour la somme totale de 40 euros un carton jauni portant la marque Franprix sur ses flancs. » C’est lui, c’est nous ? on ne sait plus très bien, et c’est ainsi que l’on se retrouve personnellement imbriqué dans cette reconstition romanesque onirique. Pourquoi onirique ? Car le lecteur plane dans le flou, le flou des images des vieilles bobines, le flou d’un récit divisé en courts chapitres, le flou de rêves qu’Aurore nous rapporte elle-même et qui nous laissent méditatifs.

Ce flou devient peu à peu une histoire qui fait sens, mais de manière personnelle, et si j’ose dire, secrète. Ce roman est une « bulle secrète », une petite perle que l’on a pas forcément envie d’exhiber, mais qu’on a plutôt envie de partager en tête-à-tête, comme une confidence. C’est un roman qui résonne en nous et qu’on a envie de relire aussitôt qu’on l’a fini…

On aime, on n’aime pas? Allez donc faire un tour par là
Antigone
So many books, so little time
La confrérie des libraires extraordinaires

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s