« Frisson » Maggie Stiefvater

Frisson
Maggie Stiefvater

Traduit de l’anglais par Camille Croqueloup (!)
Hachette jeunesse, collection « Black Moon », 2010

 

Grace a 17 ans et vit dans une petite ville perdue des Etats-Unis. Enfant, elle a été enlevée par une meute de loups affamés. L’un d’entre eux s’est dressé contre ses congénères pour la sauver. Depuis, le loup la surveille, la protège depuis l’orée de la forêt. Un beau jour, une battue est organisée pour exterminer tous les loups, soupçonnés d’avoir tué un lycéen. Elle retrouve le loup à la porte de chez elle, blessé, transformé en jeune homme.

Comme il y a eu des livres ressemblant à Harry Potter après son succès, il y a des livres qui ressemblent à Twilight, pour combler le vide immense que la fin de la série laisse dans le cœur des fans… Cette requête tombe donc souvent dans les oreilles des bibliothécaires. Voilà de quoi y répondre.

Les directeurs de collection chez Black Moon connaissent bien leurs métiers : visuels mystérieux et attirants, titres accrocheurs, et résumés de quatrième de couverture qui permettent de savoir clairement de quoi il en retourne. Tout est fait pour répondre à la demande de ce public spécifique que sont les lecteurs de Stephenie Meyer. Sans compter, le jeune garou qui, sous sa forme humaine, est décrit comme un « emo punk » (mais non, ces termes ne sont pas antithétiques !).

D’un point de vue personnel – que je me permets d’avancer puisque c’est mon blog – je crains que la ressemblance avec Meyer s’approche plus de la simple copie. Une histoire d’amour avec un monstre tiré de la mythologie mais qui s’en écarte en même temps, une héroïne banale mais spéciale en même temps et des expressions quasiment similaires (les jointures des poings qui pâlissent dans les situations de colère, par exemple).

Mais il faut avouer que c’est un roman qui séduira les ados. Le style est fluide et facile à lire. L’histoire a happé les lecteurs qui ont apprécié (voir les liens vers les blogs ci-dessous), mais personnellement, elle ne m’a pas poussé à aller plus loin. Sachez, heureux lecteurs, que Frisson aura très prochainement une suite, Fièvre… Frisson, fièvre, vous saisissez ?

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Parfum de livres
Lectures d’une dévoreuse de livres
Lael

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s