« Cadavre exquis » Pénélope Bagieu

Cadavre exquis
Pénélope Bagieu

Gallimard, « Bayou », 2010

J'ai 22 ans et j'ai jamais dépassé Marne-la-Vallée!

Zoé travaille comme hôtesse d’accueil. Elle en a marre de son boulot, marre de son mec. Elle rencontre un jour Thomas Rocher, le fameux écrivain… qu’elle ne connaît pas. Malgré le fait qu’ils évoluent dans des sphères tout à fait différentes, elle s’installe chez lui et découvre son éditrice ex-femme et toutes ses psychoses d’écrivain.

Cette BD est une surprise très agréable. Je ne m’attendais pas du tout à ça lorsqu’une de mes collègues me l’a tendue. Pénélope Bagieu prend son élan et s’affirme en tant qu’auteure. En effet, la narration n’a rien à voir avec Joséphine. C’est une histoire qui se file, qui se déroule selon le schéma classique d’un scénario de film romantique : la rencontre, la séduction, l’histoire d’amour, jusqu’au hic, la découverte d’une autre femme. Par-dessus ce scénario se greffe tout l’univers d’un écrivain un peu dérangé.

Bien sûr, il se passe d’autres choses, mais je tiens à garder la surprise. J’ai dévoré cette BD, et j’ai trouvé qu’elle avait un rythme parfait, des personnages touchants, sans parler d’une fin sadique et totalement jouissive.

Alors n’hésitez pas à la lire!

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Bodoï
La soupe de l’espace
le rose et le noir 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s