« Journal d’un garçon » Colas Gutman

Journal d’un garçon
Colas Gutman

Ecole des Loisirs, « Médium », 2008

Cédric affirme : ceux qui tiennent des journaux intimes sont 
a) des filles, b) des pédés, c) des filles-pédés.

Paul entre en seconde cette année. Un nouvel univers. Dès septembre, il tombe amoureux d’une fille de terminale, option théâtre, Lisa Tapir, qui n’en a ostensiblement rien à faire de lui. Le seul ami qu’il se fait ressemble à Julien Lepers. Sa famille le pèse : une mère voyageuse, une belle-mère experte en gratins, une soeur qui l’ignore et un demi-frère qui parle tout seul. La totale.

Encore un journal, mais d’un genre bien différent cette fois-ci. Et malheureusement, un peu moins prenant.

On entre dans ce journal in medias res. La raison de l’écriture n’est pas ou peu développée. On se pose la question du pourquoi de ce journal. Mais passons. Les personnages sont décrits au fur et à mesure des épisodes de la vie quotidienne relatés par le jeune homme. Cette année de seconde représente manifestement pour lui un tournant dans sa vie. L’adolescence, la découverte des sentiments amoureux.

Paul écrit avec un style assez distant qui fait qu’on a un peu de mal à entrer dans l’histoire et à tâter la profondeur du personnage. Il semble être détaché des événements qu’il vit, il fait de l’humour, et son humeur est d’une stabilité déconcertante. Mais en réalité il n’est pas « cool » du tout, plutôt maladroit, inexpérimenté et immature, comme on l’est tous à un moment de notre vie. Son obstination à rester accroché à une fille pas plus mature que lui et qui l’humilie en permanence est assez étonnante.

Finalement, l’art du journal est difficile à maîtriser. C’est un petit roman facile et rapide à lire, mais je regrette qu’il ne soit pas un peu plus profond. Il risque de ne pas laisser de trace très vivace dans mon esprit. Le style, pudique, est sans doute destiné à un public de garçons, et il faut saluer l’auteur de s’être essayé dans ce genre avec un point de vue masculin, ce qui est très rarement le cas!

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Les jardins d’Hélène
Otium
Carnet de lecture d’une prof doc

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s