« Bébés de farine » Anne Fine

Bébés de farine
Anne Fine

Éditions École des Loisirs, « Médium », 1994

Tu es très facile à vivre. Toi, tu ne me demandes pas
d'être différent, comme mes profs.

Simon Martin fait partie de la 4eC, la classe des cas désespérés. On peut même dire qu’il est le chef de fil des cas désespérés. Pour la kermesse de fin d’année, leur professeur M. Canson leur propose le sujet des « bébés de farine ». Des paquets de toiles en forme de poupées remplis de farine dont les élèves doivent prendre soin pour se responsabiliser.

Je savais que ce livre était un grand classique d’Anne Fine, et il me tenait à coeur de le lire. Je m’attendais à une claque, comme en lisant La tête à l’envers, mais j’ai plutôt eu le droit à un câlin… Mise à part ça, je confirme le statut de classique de ce roman à visée pédagogique.

Intelligente idée : mettre des gamins immatures, cancres et passablement turbulents à la place de vrais adultes en leur confiant un paquet de farine. Durant toute la durée de l’expérience, ils ne doivent pas l’abîmer et le poids du bébé doit rester le même. Chacun réagit différemment à cette contrariété. Dans le cas de Simon, cela fait remonter des questionnements sur le départ de son père juste après sa naissance. Bizarrement, les choses deviennent claires comme de l’eau de roche.

Ces jeunes ados doivent bien prendre conscience du monde extérieur, d’assumer les responsabilités qu’ils ont envers le reste de la communauté et quitter l’égoïsme de l’enfance. Le passage n’est pas aisé, surtout quand on mesure toutes les difficultés de l’âge adulte. Et ce n’est qu’un aperçu…

Comme je le disais au début, ce roman au joli style fluide nous présente des petites teignes sur le chemin de la vie adulte à travers un procédé pédagogique amusant et décalé. Comme toujours chez Anne Fine, on est touchés par des scènes assez poignantes, et ici en particulier, par un final en apothéose! C’est un roman à conseiller aux pré-ados et une bonne lecture pour découvrir Anne Fine.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là…
Les mots d’ombre
Le web pédagogique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s