« L’épopée du roi singe »

L’Epopée du Roi Singe 
D’après Wu Cheng’en 
Gallimard Jeunesse, « Folio junio », 2011  

Allez, adieu vieux radoteur, et sans rancune!

 

Un jour, un singe nait du flanc d’une montagne. Il s’improvise le roi de sa race. Il s’embarque ensuite dans un long voyage à la recherche de l’immortalité. Une fois acquise, il s’en sert égoïstement à des fins personnelles.

 

Dans cette édition, Gallimard propose une version abrégée des Pérégrinations vers l’Ouest de Wu Cheng’en, dont le texte intégral n’est disponible qu’en Pléiade. Cette grande épopée, un classique de la littérature chinoise, a été adaptée en spectacle musical par Damon Albarn en 2007, et créé au théâtre du Châtelet.

On retrouve ici tous les éléments du récit classique : un héros, ici très facétieux et pas toujours très honnête, qui doit passer plusieurs épreuves pour gagner en puissance. Le récit est très entraînant, simplement écrit, et prend souvent le lecteur à témoin. Le Roi Singe est un personnage caricatural, gourmand, ambitieux et méprisant dans lequel on reconnaît les pires facettes de l’humain. Sa ruse m’a fait de nombreuses fois penser au célèbre Renart, personnage de notre littérature médiévale.

Lorsque toutes les divinités sont défiées, l’épopée prend son envol pour aboutir à des situations plus caustiques les unes que les autres. Le jeune lecteur ne risque pas de se perdre dans le dédale des noms de divinités puisqu’un glossaire figure en fin d’ouvrage, ainsi qu’un court dossier sur la mythologie asiatique.

Un roman distrayant et instructif. Que demander de plus?

On aime, on n’aime pas? Allez voir par là
Livres à lire 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s