« Tao et Léo » Ingrid Thobois

Tao et Léo
Ingrid Thobois

Judith Gueyfier (ill)
Editions Rue du Monde, « Roman du monde », 2011

 

Etant donné la taille de sa maison - un tout petit appartement,
dans lequel il vit avec ses parents et ses quatre soeurs -, 
il a quelque peine à imaginer que l'on puisse avoir deux maisons 
et s'emmêler entre l'une et l'autre.

 

Tao est chinois et ses parents, sans-papiers, vivent en France depuis 15 ans. Léo est français et vit entre les deux appartements de ses parents divorcés. Le jour où les parents de Tao sont arrêtés, c’est toute l’école qui se ligue pour obtenir leur libération.

 

Rue du Monde reste fidèle à la ligne d’édition, à ses thèmes et à sa qualité. Dans ce joli roman, Tao et Léo pourraient être de parfaits contraires, ou des ennemis, mais l’amitié qui les lie surpasse leurs différences. Léo est invité à sortir de son égoïsme et à relativiser ses petits problèmes. Tao partage sa culture avec lui. L’accent est surtout mis sur la solidarité et l’entraide. L’histoire se joue tout autant au niveau des adultes que des enfants. Chacun son niveau d’engagement.

Grâce à un style très simple et de très jolies illustrations, c’est un roman accessible dès 7 ou 8 ans. Il peut amener à une discussion sur le sujet, qui sera bien plus aisée après cette mise en contexte. En effet, dans le roman, le père a du mal à expliquer ce que sont les sans-papiers à son fils. Mais l’histoire remet les choses en perspectives. Mon seul regret est sans doute que tout cela fasse un peu leçon de morale par moments.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s