« Ultraviolet » Nancy Huston

Ultraviolet
Nancy Huston

Éditions Thierry Magnier, « Roman », 2011

 

Chaque être, chaque instant de la vie a son importance, 
et même sa beauté.

 

Lucy vit en Alberta au Canada. Son père, le pasteur, recueille un jour un mendiant. Médecin déstitué de ses fonctions, Bernard rend des services aux gens du voisinage. Peu à peu, Lucy s’attache à lui et recherche ces moments privilégiés où elle pourra lui parler de la vie, de ses doutes et de ses peurs, sans pouvoir parler des sentiments qui naissent en elle, sauf à son journal.

 

Il y a quelques temps, j’avais lu un roman sur le même sujet, les Saisons dangereuses, que je n’avais pas franchement apprécié. Hé bien, maintenant, j’ai un point de comparaison avec un bien meilleur roman.

Bernard Beauchemin est un médecin de 28 ans et Lucy vient juste d’avoir 13 ans. Elle nourrit des sentiments pour lui mais au lieu de jouer de ses charmes (qu’elle a très minces, d’après elle), elle essaie d’avoir de la conversation avec lui. Tout cela aboutit à une complicité teintée d’amour, plus suggéré qu’autre chose. En effet, Lucy ne se contente pas de se dire qu’elle n’est plus une enfant et qu’elle veut être traitée comme une femme. Elle se pose de nombreuses questions quant à son avenir, l’orientation de sa vie et aussi sa foi. Fille de pasteur, en 1930, elle n’a pas l’occasion de remettre sa foi en question, sauf lorsqu’un esprit scientifique croise sa route.

On évite donc le sentimental qui dégouline. C’est une belle représentation de l’adolescence : les questionnements sur la vie, la naissance de sentiments amoureux et le besoin de s’émanciper de ses parents. L’auteur (que je n’avais jamais lue) tourne cela de manière très judicieuse. Lucy est à la fois une fille éveillée, curieuse et amoureuse. Chez elle, l’émotion cotoie l’intellectuel, et elle le montre à travers ses recherches étymologiques et son besoin d’écrire.

Une lecture concise et efficace, pleine de sensibilité.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Sophie Pilaire
Prospéryne
Krol 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s