« Un amour de Marmelade » Supiot

Un amour de Marmelade
Supiot

Glénat, « 1000 feuilles », 2011

Cette ville est une dévoreuse d'âmes.

Lutétia, après la Guerre des Trois Couleurs, est plongée dans le chaos, la misère et la corruption. De nombreux meurtres sont mis sur le compte de Marmelade, une créature verte et anormalement flexible. Celui-ci clame être le professeur Cazaviel, laissé pour mort dans son laboratoire après l’enlèvement de sa femme.

Dans une ambiance steampunk, Supiot dévoile la vérité sur le terrible Marmelade… Mais avec nom comme celui-là, vous vous en doutez, il ne peut s’agir que d’un héros sympathique. Et c’est le cas. Marmelade est un personnage vert et plus ou moins informe, aux capacités de régénération impressionnantes, poursuivi par les autorités policières ainsi que par son réel ennemi, un mystérieux personnage encapuchonné. Il est rejoint par Blanche Noyant, une jeune femme passe-muraille clairement inspirée par l’actrice des années 1910, Musidora et plus particulièrement par son personnage, Irma Vep dans Les Vampires de Louis Feuillade. Toute moulée dans cette combinaison noire, elle faisait transpirer les poètes surréalistes.

Le seul défaut de cette très belle BD est sans doute qu’elle est trop courte. Il y avait matière à faire une trilogie, au moins. Pourquoi n’en apprend-t-on pas plus sur la Guerre des Trois Couleurs? Les relations entre les personnages auraient pu être plus creusées. Cependant, même si c’est court, on en prend plein les yeux. De superbes couleurs, un trait soigné, un scénario bien rythmé. On repère quelques références, comme Musidora citée plus haut, ou le méchant qui semble inspiré du Boogie Man dans l’Étrange Noël de Mr Jack. Et le gros plus : un très beau volume, bien relié. Je ne le répèterai jamais assez, ça fait vraiment plaisir.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Des galipettes entre les lignes
Madblog

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s