« Personne ne bouge » Olivier Adam

Personne ne bouge
Olivier Adam
École des Loisirs, 2011

La première fois que ça m'est arrivé, 
j'ai vraiment eu la frousse.

Antoine peut arrêter le temps. Ou bien est-ce le temps qui s’arrête pour lui? Ce temps suspendu, il en profite pour observer. À sa place, que feriez-vous?

Voilà un roman assez déstabilisant car complètement inclassable. C’est une caractéristique rare en jeunesse. L’histoire est simple, racontée de manière fluide. Mais la morale doit se creuser derrière cette apparente simplicité. Les enfants ont-ils l’impression qu’ils manquent de temps? C’est plutôt une réflexion d’adulte. Antoine en profite pour observer la beauté des choses, se glisser là où il ne devrait pas. On pourrait le relier (d’assez loin, certes, mais quand même) au film Cashback de Sean Ellis.

Prendre son temps pour voir, ressentir, observer. Choisir de faire de bonnes choses de ce temps offert, voilà la leçon du roman. C’est une belle et douce ode à la lenteur, des moments qui font rêver. Beau, simple et poétique, ce roman est plutôt à mettre entre des mains adolescentes ou adultes.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Fantasia
Les jardins d’Hélène
Lecture et Cie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s