« Le passeur » Lois Lowry

Le passeur
Lois Lowry
Trad. de l’américain par Frédérique Pressmann
Ecole des Loisirs, « Médium », 1994

Ferme les yeux et ne bouge plus.
Je vais te transmettre le souvenir d'un arc-en-ciel.

Lors d’une grande cérémonie, Jonas reçoit son attribution, le rôle qu’il devra tenir pour la société : plus tard, il sera dépositaire de la mémoire et doit commencer tout de suite sa formation. Dans une communauté fondée sur l’Identique, quel peut être le poids du passé?

Je le dis tout de suite, ce roman est plus qu’un coup de coeur, c’est un chef d’oeuvre, un livre à avoir lu absolument. On m’en parlais depuis longtemps, mais j’ai enfin pu le constater par moi-même.

Jonas vit dans une société qui rappelle beaucoup 1984 de George Orwell (encore et toujours), une société qui cherche à convaincre son peuple de son bien fondé par des moyens détournés. Vous perdez de la liberté, certes, mais vous gagnez en sécurité. Tout est mesuré, contrôlé. Le nombre d’enfants dans les familles, les missions dévolues aux enfants et le choix de leur métier, soi-disant choisi selon leur aptitudes. L’individu est effacé. Ainsi que les oiseaux, les couleurs, et tout sentiment inutile (c’est-à-dire tout sentiment tout court).

Tout peut paraître simple et naturel, si ce n’est que Jonas a des doutes. Le lecteur découvre petit à petit sous un regard neutre ce qui l’aurait choqué au premier abord. Ce récit contient tant d’épaisseurs qu’il peut être lu et apprécié à tout âge. Une histoire poignante, des thèmes de réflexion fondamentaux (différence, exclusion, justice, liberté,…) dans un roman d’anticipation court et intense. Lois Lowry prouve qu’on n’a pas besoin d’en faire des caisses pour faire un roman marquant, fort et vrai.

Un chef d’oeuvre. C’est tout.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
C’est Claire
Pages en partage
1001 lectures

La Trilogie du Passeur
1. Le Passeur
2. L’Élue
3. Messager

Publicités

2 réflexions sur “« Le passeur » Lois Lowry

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi, c’est un chef d’oeuvre qui peut (devrait !) être lu par les ados comme les adultes. C’est grâce à ce titre que je me suis passionnée pour la littérature ado.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s