« Le garçon qui n’était pas noir » Jacqueline Woodson

Le garçon qui n’était pas noir
Jacqueline Woodson
Trad. de l’américain par Agnès Piganiol
Bayard jeunesse, « Estampille », 2011

Blanc et silencieux comme la neige, 
il est apparu sur le pas de la porte.

Aux USA, dans les 70’s, tout n’est pas forcément funky. Frannie vit dans un quartier peuplé de noirs américains et voit arriver un jeune garçon blanc dans son école. Il n’est pas très bien accueilli…

Dans une Amérique souffrant encore des résidus de la ségrégation, le racisme est présent dans la communauté blanche comme dans la communauté noire. La différence, voilà quelque chose de bien effrayant. Ici, même si on s’attarde beaucoup sur les différences raciales, on en aborde également d’autres : handicap, croyances…

Ces thèmes forts sont traités avec une simplicité qui rend accessible ce roman aux enfants dès 8 ou 9 ans. Pattes d’eph, afros et Jackson Five sont autant de détails kitchs qui donnent un peu de recul sur le récit. Je suppose que le placer de nos jours aurait été un peu plus frappant… peut-être un petit peu moins inconséquent. Mais cela reste une lecture bien agréable.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Les lectures de Nicolas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s