« Absolument dé-bord-dée! » Zoé Shepard

Absolument dé-bor-dée! ou le paradoxe du fonctionnaire
Zoé Shepard
Albin Michel, 2010

The Boss compulse le rapport et hausse un sourcil 
circonspect avant de lâcher d'un ton incrédule : 
"C'est vraiment tout ce qu'on a fait en trois mois?"

Blasée par son travail ennuyeux et ses collègues incompétents, Zoé raconte les anecdotes juteuses de fonctionnaires dissimulant leur paresse derrière les apparences de l’occupation la plus totale.

J’en entendais parler depuis un moment, en tant que fonctionnaire en devenir, il fallait que je le lise, pour savoir à quoi m’attendre… je n’ai pas été déçue! Si vous avez un peu suivi l’histoire, vous saurez que Zoé Shepard est le pseudonyme d’Aurélie Boullet, employée au Conseil Général d’Aquitaine. Après avoir été « démasquée », elle a subi un jugement de suspension de 4 mois qui vient de prendre fin en janvier.

Mi-fiction, mi-réalité, on lit ce roman comme on lirait un documentaire, parce que mine de rien, ça paraît complètement possible. Zoé est une jeune femme ambitieuse et compétente mise au rebus dans un bureau où personne ne bosse, ni ne réfléchit. Elle met en valeur des dysfonctionnements si énormes qu’ils en deviennent ridicules. Zoé a le sens de la formule bien sentie, bien sarcastique comme je les aime, une écriture acide et insolente. Son second degré n’est jamais compris par ses collègues soit trop débiles soit trop naïfs. Ce style a été souvent critiqué par les lecteurs, ne comprenant pas le but d’une telle violence. Moi, je ne le critique pas. Plus d’une fois, j’ai eu envie de faire pareil.

J’ai commencé ce texte en riant aux éclats. Et puis, après ce fut moins drôle. Je me suis demandé si j’allais devoir un jour faire face à pareilles situations et comment j’allais pouvoir gérer ça. Le pire reste sans doute à venir… C’était un sentiment très personnel mais j’ai été un peu angoissée. Finalement, quelle « morale » à ce texte? L’auteur prétend qu’elle ne voulait pas faire un procès à la fonction publique mais fait partir son personnage vers d’autres horizons. Si le roman est divertissant et frappant, je pense aussi qu’il a été (mal) repris par un mouvement classique de critiques envers ces sales fonctionnaires qui ne foutent rien de la journée (je vous l’avais dit! Y’a même quelqu’un qui a écrit un bouquin dessus!). Mais ma foi, qui dit que c’est mieux dans le privé?… Absolument per-son-ne.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Mon boudoir anglais
Tranches de livres
Sandra

Publicités

Une réflexion sur “« Absolument dé-bord-dée! » Zoé Shepard

  1. Oh mais quelle découverte, je vois que nous sommes parties sur le même genre de perspective, pour ce livre en particulier, et en général pour le principe du blog (sauf que je ne lis pas assez pour me contenter des livres).
    J’aime donc je suis, je suis donc à bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s