« L’étang aux libellules » Eva Ibbotson

L’étang aux libellules
Eva Ibbotson
Trad. de l’anglais de Cécile Arnaud
Albin Michel, « Wiz », 2011

Les enfants n'ont jamais le droit de rien faire tout seuls.

Tally se lie d’amitié avec le jeune Karyl, prince de Berganie, au début de la Seconde Guerre Mondiale. Son père vient d’être assassiné et son royaume envahi par l’ennemi.

Un roman sur la guerre, oui mais pas que. Ici, on fait l’apologie de l’amitié et du courage, de la solidarité et de la fraternité entre peuples. C’est la guerre des enfants, ces enfants qui sont mis de côté pour être protégés. Ils veulent agir avec tout le monde malgré tout. Ensemble, ils montrent leur incroyable pouvoir positif. Il doivent aider Karyl à échapper à la Gestapo, ils n’ont pas peur de prendre de gros risques pour ça.

C’est un très joli roman, qui finalement n’est pas si focalisé sur les événements de la guerre que ça. Il montre ce personnage, Karyl, qui devrait jouir du pouvoir mais qui lui est enlevé à un âge où il ne peut pas se battre pour le récupérer. Il est le plus frustré de tous ces enfants. Cette quête personnelle s’étale malheureusement un peu trop à mon goût. Même si ce roman est très bien écrit, il aurait peut-être pu être plus court.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Bricabook
Délivrer des livres
S’il était encore une fois

Publicités

2 réflexions sur “« L’étang aux libellules » Eva Ibbotson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s