« Velvet » Mary Hooper

Velvet
Mary Hooper
Trad. de l’anglais par Fanny Ladd et Patricia Duez
Editions des Grandes Personnes, 2012

Les esprits me disent que vous serez appelée 
à vivre de grands choses. Vous ne resterez 
pas longtemps encore là où vous êtes ; 
au contraire, votre situation s'améliorera bientôt.

Velvet est renvoyée de son travail de lessiveuse. Elle est embauchée par une médium et tombe amoureuse de son assistant. Mais tout est-il bien honnête dans le milieu des esprits?

velvetPour son dernier roman, Mary Hooper nous embarque dans l’univers du spiritisme… toujours à Londres et toujours au XIXe siècle, on ne change pas une formule qui gagne. Pour Velvet, tout semble bien commencer : elle trouve cet emploi rêvé, voit un amour naître, évolue dans la haute société… Mais elle se retrouve prise au piège d’un jeu d’influences et de manipulation psychologique. Dans ce milieu où la soif d’ascension justifie tous les moyens, les plus faibles sont exploités. Parallèlement, on découvre les bas-fonds de cette même société avec les fermières de bébés, profession très glauque, pratiquée à cette époque. Quelque soit le milieu, le principe est le même : trouver des gens faibles, prétendre les aider, et les arnaquer.

Je n’ai sans doute qu’un seul reproche à faire à ce roman : l’incroyable naïveté de Velvet… Certes, dans les circonstances décrites plus haut, cela permet de bien mettre en évidence les manigances les plus horribles. Mais cette naïveté est sans doute poussée un peu trop loin et par conséquent, on tombe un peu dans le manichéisme. Les personnages d’Amelia Dyer et d’Eusapia Palladino sont des personnages historiques, dont on aurait aimé quelques éléments biographiques et une ou deux photos. Surtout dans le contexte des médiums, l’étrangeté des photos aurait joué en faveur du roman.

Globalement donc un bon roman, toujours vraiment bien écrit, mais moins frappant et haletant que Waterloo Necropolis.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
La Passerelle
ActuSF
La Chasseuse de livres

Amelia_dyer1893Amelia Dyer (1838 – 1896)

Fermière de bébés. Accusée du meurtre de six enfants, elle en aurait probablement tué ou laissé mourir entre 300 et 400. Elle les récupérait chez des mères illégitimes contre une pension et les laissait mourir de faim ou les étouffait avec du scotch. Elle jetait les corps dans la Tamise. Le jury la déclara coupable en moins de quatre minutes.

Eusapia-Palladino-Extoplasm-Hands-Eusapia Palladino (1854 – 1918)

Célèbre médium italien. A fait des démonstrations en Italie, France, Allemagne,… Gagne une grande popularité grâce au crédit de gens connus comme Conan Doyle. Lévitation de tables, apparitions d’objets ou d’esprits. Spectacles très coûteux.

Publicités

3 réflexions sur “« Velvet » Mary Hooper

  1. Ah je vais le lire celui-ci ! J’aime bien l’univers de Mary Hooper, et malgré une certaine naïveté, je me laisse porter sans problème. Et le thème du spiritisme titille ma curiosité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s