« Silhouette » Jean-Claude Mourlevat

Silhouette
Jean-Claude Mourlevat
Gallimard, « Scripto », 2013

Take care, love.

silhouetteCe recueil de nouvelles est rempli de la plus pure cruauté. Et c’est vraiment délicieux. Inutile de vous en faire le résumé, disons juste que ces récits regorgent d’humour noir et sont une satire de la nature humaine.L’homme est vaniteux, on nous l’explique dans ces petites scènes. Il est ambitieux, il tend à se rendre justice seul, son passé le rattrape et au final, il y a cette fatalité écrasante qui clôt le récit et « tombe comme un couperet » comme nous le vend la quatrième de couv.

C’est une lecture à sensations : on rit jaune, on angoisse, on s’attendrit. Je me suis surprise à rire à des moments parfaitement glauques… On se dit souvent « bien fait pour sa gueule ! » Mais l’auteur a également eu le tact de nuancer avec quelques histoires où les personnages ne sont pas des raclures. On en a pitié, on espère qu’ils s’en sortent. Mais le malheur arrive forcément à tout le monde. C’est à l’image de la vie, on a beau essayer de se convaincre qu’elle est exagérée mais c’est faux, parce que dans ces nouvelles, tout est complètement crédible. Et ça n’en est que plus dur. On referme cet ouvrage avec des petites idées qui vous rongent ma tête…

Une merveille grinçante pour adolescents. C’est vraiment sale, alors ils vont adorer à coup sûr.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Rêv’en pages
L’ouvre-livres
Yozone

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s