« Pessah 5711 » Gil Ben Aych

Pessah 5711
Gil Ben Aych
Ecole des Loisirs, « Neuf », 2013

Le chemin commence ici. Et pourtant le voyage est déjà fini.

Lors d’une réunion de famille à l’occasion de Pessah, la Pâque juive, revient systématiquement l’histoire du petit Simon qui, à 3 ans, ne voulut pas manger pendant trois jours car il n’aimait pas le pain azyme et voulait du vrai pain.

pessah 5711Publié dans la collection Neuf, ce qui m’a ennuyé avec ce roman était d’abord la couverture. Elle donnait l’impression d’un roman historique sur les enfants, voire sur la déportation car les chiffres du titre n’évoquaient rien de bon pour moi. En réalité, c’est simplement l’année 1951 dans le calendrier hébraïque. Ce qui n’empêche que cette présentation est bien trop sérieuse et tristounette pour attirer la tranche d’âge de la collection. Ce qui s’inscrit dans une belle flopée de couv pas attrayantes en ce moment chez l’Ecole des Loisirs (désolée mais c’est vrai).

Chaque chapitre du roman est une Pessah à 10 ans d’écart : la famille change, mais l’histoire du petit Simon perdure, en s’effritant plus ou moins dans ses détails. Le texte est une retranscription d’une conversation autour d’une table, tout au style direct, avec les prières, le style oral, et aucune indication de personnage ou presque. C’est un texte qui peut être très émouvant pour ceux qui peuvent s’y retrouver culturellement parlant, mais pas forcément une manière très simple ou très claire d’aborder la religion juive pour la première fois, malgré quelques paragraphes pédagogiques assez courts.

Le lecteur adulte comprendra la réflexion sur la pérennité de la famille et des histoires familiales, le temps qui passe et la fragilité des souvenirs. Un roman assez mélancolique sur la fin, mais qui échappera – je pense – aux jeunes lecteurs.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là. A bride abattue
Toute la culture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s