« Kinderzimmer » Valentine Goby

Kinderzimmer
Valentine Goby
Actes Sud, 2013

Sortie le 21 août 2013

Qui croire ? Et puis qu’est-ce que ça change 
puisqu’elles mourront ici ?
 De quoi se réjouir ? Comme ce serait bon d’être avec elles, 
avec ces femmes qui croient si fort.

Suzanne Langlois a été déportée pendant un an au camp de Ravensbrück en 1944 alors qu’elle était enceinte. Elle tente d’abord de cacher son état puis doit finalement accoucher. Elle découvre alors l’existence d’une crèche au sein même du camp.

kinderzimmerComment dire ? Comment dire l’horreur des camps ? C’est souvent le problème pour ces romans. Et ici, on est confrontés à un immense paradoxe. Comment expliquer la vie au sein même des camps de la mort ? Pendant toute la première moitié du roman, c’est la description de la vie dans ce camp réservé aux femmes. La faim, la puanteur, les vols, la maladie, mais aussi la solidarité, l’espoir de voir la guerre prendre fin. Malgré le désespoir, les liens qui se créent.

La solidarité encore dans la kinderzimmer, la chambre des enfants. Quand l’une n’a pas de l’air et que l’enfant de l’autre meurt. C’est une congrégation de mères nourricières, réunies solidement autour de la vie.

Le talent de l’auteur est de ne mettre dans cette histoire aucune sorte de pathos. Le regard de Suzanne, froid et deséspéré, est anesthésié par la fatigue et les visions terribles de ces morts innombrables. Pourtant, c’est une lutte qui se poursuit. Avoir la certitude qu’on ne s’en sortira pas et pourtant continuer d’essayer.

C’est un roman magnifique, dur, frappant, plein d’espoir et de tristesse, mais aussi d’un pur amour de la vie. Un devoir de mémoire également, pour Suzanne qui transmet son souvenir à cette classe de lycée, qui se doit de savoir et de ne pas oublier.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Mollat
Shangols
Lou lit là
Toute la culture

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s