« Les évaporés » Thomas B. Reverdy

Les évaporés
Thomas B. Reverdy
Flammarion, 2013

Sortie le 21 août 2013

C’est un rêve doux que vous faites à Kyoto ces temps-ci.

Richard B., détective et poète de son état, suit son ancienne flamme, Yukiko au Japon. Son père a disparu et elle aimerait qu’il le retrouve. Kaze, son père, a en réalité décidé de fuguer. C’est un évaporé.

evaporesPetite leçon de culture japonaise : les évaporés sont des adultes, qui ont consciemment décidé de commettre un suicide social et de reprendre une nouvelle vie clandestine, vivant au jour le jour de boulots disparates. Pas d’enquêtes par la police, honte pour la famille… Les évaporés se multiplient en cas de crise comme c’est le cas dans ce roman post-Fukushima.

Il s’agit moins d’une enquête que d’une rêverie japonaise. Ce roman, on le lit doucement, on le déguste. On déguste la tristesse, on déguste les souvenirs et on goûte cette culture assez éloignée de la nôtre, mais qui s’en rapproche grâce à la plume de l’auteur qui fond style français et japonais dans un savant mélange.

C’est une belle lecture, aussi délicate qu’une fleur de sakura et pourtant pleine de douleur aussi. La douleur qui teinte les vies ravagées de ces gens de la côte après le tsunami et la catastrophe nucléaire. Aussi l’ingéniosité ou bien le simple « réflexe business » des groupes de yakuzas qui tout de suite investissent dans la reconstruction. Ils sont les maîtres. La nature est maîtresse, et ces évaporés, ces sinistrés sont tout autant de pions.

Une immersion complète et très poétique dans un Japon qui lèche ses blessures.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Toute la culture
Mille et une lectures

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s