« Les Boloss des Belles Lettres » Quentin Leclerc, Michel Pimpant

Les Boloss des Belles Lettres
La littérature pour tous les waloufs
Quentin Leclerc et Michel Pimpant
J’ai Lu, 2013

Rentrée littéraire 2013

C'est les MILF obsédées 
avec leurs confidentes mythos 
et les truites cannibales 
c'est Phèdre.

Ha, la littérature ce n’est pas très facilement accessible aux jeunes de banlieue? Soit, eh bien on va leur faire comprendre de quoi il retourne avec leurs propres mots.

bolossVoilà le concept en deux phrases : deux étudiants qui ouvrent un Tumblr et fournissent des résumés d’oeuvres majeures de la littérature française et étrangère… mais façon ouaich. Ce sont des résumés de deux-trois pages grand maximum. Quelques paragraphes écrit d’une seule traite, sans ponctuation, sans espace pour respirer, c’est la course. Des abréviations, du verlan, de l’argot, tout ça mélangé pour donner des textes qui résument l’essence d’oeuvres ultra-cultes. C’est là que réside l’étincelle de génie. On aurait pu croire qu’il suffirait de détourner un résumé péché sur Internet, mais les connaisseurs verront que ces résumés contiennent distillent aussi bien les généralités que certaines finesses du texte original.

Bon alors, par contre pour lire tout ça, il faut être un minimum initié à la douce langue de nos banlieues. Moi-même, j’en viens, et ben je ne comprenais pas tout. Je dois être en train de m’embourgeoiser. Le livre est très sympa à picorer et peut vraiment distraire et bien faire rire sur certains résumés. L’idée pourrait être reprise par des profs en collèges ou en lycée, pourquoi pas? Si cela peut aider à désacraliser un peu ces mastodontes de la littérature et les rendre plus accessibles et moins impressionnants, alors il y a quelque chose à faire. Par contre, le seul reproche que je ferais c’est qu’ils en font vraiment des caisses. Personne ne parle comme ça nulle part, ce qui montre une maîtrise de cet argot, tout en voulant peut-être un peu trop en faire. Mais ça peut faire partie de l’humour. Pour ma part, mes passages préférés sont vraiment les phrases de conclusions.

Pour vous faire une idée, quelques liens vers des résumés sur leur blog :
Madame Bovary, Gustave Flaubert
Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand
Le Portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Nouvel Obs
Nautilus
Slate

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s