« Pour Invalides changer à Opéra » Stéphane Ronchewski

Pour Invalides changer à Opéra
Stéphane Ronchewski
Editions de La Martinière, « Roman », 2013

Rentrée littéraire

Je suis gras et heureux et je vous dirai pourquoi.

Le narrateur, homme très aisé, décide d’aller travailler comme contrôleur à la RATP. Il drague ses collègues femmes, les invite à manger des huîtres, se promène dans le métro et fuit sa vie de famille.

pour invalidesC’est l’itinéraire étrange d’un homme qui veut essayer de changer de vie. Il fait ce qui généralement déprime le reste du monde : faire un travail très difficile pour un salaire de misère. Alors pourquoi? L’envie de socialisation, d’avoir des amis… Ca ne m’a pas paru tenir la route très longtemps. En parallèle, on apprend son histoire mouvementée, son mariage plus ou moins arrangé, sa carrière d’acteur dans les doublages de cinéma et de télévision. Une vie où il semble avoir été baladé.

On m’avait vendu ce roman comme étant plutôt drôle, malheureusement, je suis un peu passée à côté de l’humour. Le narrateur a l’air détaché, en partie à cause du style. Je ne l’ai absolument pas cerné. Ses raisons de faire ce qu’il fait, son histoire, ses références culturelles à foison… Veut-il être aimé? Réussit-il lui-même à aimer? Est-il un espèce d’Etranger moderne? La fin tombe comme un couperet qu’il faut deviner : pas de point final, je suppose que c’est voulu. Ou bien mon exemplaire n’était pas fini d’imprimer (fort peu probable)! J’imagine que je ne devais pas être la meilleure lectrice cible pour ce roman. Quelques recherches sur l’auteur m’auront permis de constater que ce premier est en partie autobiographique puisqu’il est lui-même comédien et doubleur…

Bon, mille excuses. Pas convaincue!
Si, chers confrères blogueurs, vous avez aimez, je vous mets volontiers en lien pour avoir un autre avis.

Le site Internet de l’auteur

Publicités

Une réflexion sur “« Pour Invalides changer à Opéra » Stéphane Ronchewski

  1. petite precision : il n’est pas « comedien et doubleur », il est comedien. tout court.
    le doublage est une branche du metier de comedien. on n’est pas juste « doubleur », on est comedien de theatre, de télé, de doublage

    d’ailleurs, pour les comediens, on ne dit pas « doubleur » mais « comedien de doublage » (au pire). le doubleur, c’est le mec qui gere le studio de doublage 🙂

    bref, tout ça pour dire que j’aime enormement ce comedien, j’ai le livre ds ma PaL depuis 1 semaine, je le lirai tres prochainement je pense ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s