« Dix rêves de pierre » Blandine Le Callet

Dix rêves de pierre
Blandine Le Callet
Stock, « Nouvelles », 2013

Il en jaillit soudain comme un éclair jaune, 
qui passe en un instant à travers le jardin.

dix reves de pierreImaginer des histoires à partir d’épitaphes évocateurs, voilà la base de ce recueil de nouvelles. C’est rare que je dise ça, mais honnêtement, il n’y a pas une nouvelle dans ce recueil qui m’ait moins plu qu’une autre. Le principe me plaît et le résultat est parfait.
Dans un recueil, il est toujours important de trouver un fil rouge. Ici, outre que tous les personnages principaux meurent (vous vous en doutez), on sent se dégager de ces histoires une sorte d’ironie, « l’ironie du sort », la mort qui fauche et qui en plus, vous empêche de partir comme vous le voudriez. Mais cette ironie est très tempérée par une douce tristesse mélancolique, quelques moments tragiques sans être mélodramatiques, et surtout, aucun excès de glauque. Tout est savamment mesuré.

On évolue au milieu de ces histoires, ces époques, guidés par… un chien. Un chien abandonné, un chien des rues, jaunâtre et sale, qui est présent dans toutes les histoires. Ce chien-là n’a pas trois têtes. Il est moins là pour effrayer que pour représenter la mort, qui n’aurait pas pu se pointer là avec sa cape et sa faux. Ca devient presque un jeu de piste de repérer ce chien.
Bref, l’idée était vraiment bonne et le recueil est exquis. Ne vous en privez surtout pas. Un petit conseil : allez donc le lire un jour de grisaille assis sur un banc du Père-Lachaise.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Mrs Pepys
Yuko
Enigma

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s