« Ainsi soit Benoîte Groult » Catel

Ainsi soit Benoîte Groult
Catel
Grasset, 2013

La bédé, c'est bon pour les gens qui ne lisent pas.

Catel est en pleine réalisation de son pavé sur Olympe de Gouges et choisit déjà sa nouvelle héroïne : Benoîte Groult. Rencontres, souvenirs, féminisme et BD sont au menu.

benoite groultJe n’ai pas toujours apprécié le style de Catel, mais je trouve qu’il s’améliore de plus en plus. J’avais lu son Olympes de Gouges sans pouvoir le finir (je ne me souviens plus pourquoi) et voilà que je tombe sur un nouveau pavé sur Benoîte Groult. Pour les gens de ma génération, Benoîte Groult n’est pas le premier nom qui viendrait à la bouche quand on parle de féminisme. C’est donc très intéressant que Catel l’ait choisie pour cette petite épopée en forme d’amitié, de bavardages et de souvenirs.

Catel aurait pu se contenter de raconter linéairement la vie de Benoîte, pleine d’anecdotes sur la vie pendant la Guerre à Paris, sa vie de femme mariée sans le confort de la contraception… Mais elle dresse également un portrait actuel (tant mieux, puisqu’elle est toujours vivante!), où cette dame peut montrer son fort caractère, surtout par rapport au médium de la bande-dessinée! Ses opinions féministes, toujours aussi affirmées transparaissent dans des conversations, des conférences et un entêtement particulier quant à l’orthographe féminisée des métiers.

Bref, un bon moment de lecture, et pas seulement pour les femmes…

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Cathulu
Sans connivence
BD Zoom

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s