« Sacrées souris » Lois Lowry

Sacrées souris
Lois Lowry
Trad. de l’anglais par Nadia Butaud
Ecole des Loisirs, « Neuf », 2014

Chaque année, les paroissiens étaient invités à apporter 
leurs animaux de compagnie afin de les faire bénir. 
Et il y avait toujours, toujours des chats.

Hildegarde est une petite souris, maîtresse de la grande communauté vivant à l’église Saint-Bartholomew. En tant que mini leader, elle a de quoi s’occuper… La cérémonie en l’honneur de Saint François, patron des animaux de compagnie, ou bien encore la menace permanente du Grand X…

sacrees sourisUn roman pour les enfants avec des petites souris qui tentent de survivre dans le monde des humains. Des souris qui parlent qui plus est. Comme ce serait facile de tomber dans la facilité et la niaiserie. Heureusement, il s’agit de Lois Lowry. Et cette dame, que j’admire grandement, sait toujours tirer le meilleur parti de toute histoire. C’est donc toujours un plaisir à lire, pour les enfants comme pour les adultes encore un peu enfants.

Hildegarde doit gérer une communauté plutôt éparpillée… Des centaines de souris n’en faisant qu’à leur tête et oubliant la discrétion indispensable à leur survie. Le Grand X est une menace permanente… Il s’agit bien sûr de l’exterminateur de rongeurs qui visite le presbytère quand le curé soupçonne que trop de petites pattes trottent dans les allées de son église. Par ailleurs, la Bénédiction des Animaux se rapproche. Les chats envahiront bientôt la nef, et poursuivront les souris. Après tout, c’est dans leur nature.

Pour notre minuscule héroïne, la menace vient aussi de l’intérieur. Comme dans tout groupe, toute équipe, il faut toujours que quelqu’un cherche à remettre en cause l’autorité. Lucretia tente de remettre en cause Hildegarde, qui doit redoubler d’ingéniosité pour trouver des solutions pour protéger sa communauté et surtout ne perdre personne en route. Comme quoi, finalement, on réussit à s’identifier à une petite souris d’église. Et ça, c’est le talent Lowry.

Je suis par ailleurs très heureuse d’annoncer que le Passeur a été adapté avec Meryl Streep et Jeff Bridges et sortira au cinéma cet été! Voyez la première bande-annonce ici (tout en anglais sans sous-titres). Vous avez jusqu’au mois d’août pour relire ce chef d’œuvre.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
La bibliothèque de Perséphone
Les livres de Marie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s