« Baby Jane » Sofi Oksanen

Baby Jane
Sofi Oksanen
Trad. du finnois par Sébastien Cagnoli
Stock, « la Cosmopolite », 2014

Moi, j'y croyais encore, 
parce que Piki n'avait pas baissé les bras. 
Elle me le disait elle-même.

Piki est la lesbienne la plus cool et la plus connue d’Helsinki… En apparence. Sauf qu’elle ne sort plus de chez elle à cause de troubles paniques. Malgré les astuces qu’elle et sa nouvelle femme – la narratrice – trouvent pour gagner leur vie sans sortir de l’appartement, les choses ne vont pas en s’arrangeant.

baby janeIl était temps que je lise Sofi Oksanen. Pour me punir de mon retard, j’ai eu le droit à une grosse gifle de lecture! J’ai été manipulée sans délicatesse par un roman extrêmement franc et même brutal par moments. On découvre les deux protagonistes d’emblée dépeintes dans le milieu lesbien d’Helsinki. C’est une forte histoire d’amour, de désir jamais assouvi, et pourtant on ne pense pas au bonheur. C’est trop fort, trop vite, et on voit déjà les nuages noirs s’amonceler, annoncés subtilement dans un style blasé et éteint.

Ce roman, c’est à la fois une histoire d’amour très belle et puissante, mais aussi terriblement douloureuse. C’est un poids sur le cœur, c’est quasiment un malaise que de la lire! Ce sont deux femmes qui s’aiment, oui, mais ce n’est pas non plus le fond de l’histoire. Piki souffre de forts troubles psychologiques. La véritable douleur se place ici : comment est-ce possible d’aider quelqu’un qu’on aime mais qui se trouve au fond d’un pareil gouffre? Forcément, on n’en sort pas indemne.

L’idéal est de ne pas trop parler de ce roman non plus. Il en perdrai une part de mystère et de beauté fatale. C’est le premier roman que je lis de Sofi Oksanen, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il m’aura fait de l’effet. A noter : le titre n’a rien à voir avec cette chanson délicieusement ringarde de Rod Stewart, mais avec le film What Happened to Baby Jane de Robert Aldrich. Pourtant la musique ponctue le roman…

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Laisser parler les filles
La librairie de Letizia
Virginia L

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s