« Annie Sullivan et Helen Keller » Joseph Lambert

Annie Sullivan et Helen Keller
Joseph Lambert
Editions Ca et Là, 2014

J'ai besoin qu'Helen dépende entièrement de moi, 
car je trouve plus facile de lui enseigner des choses 
à l'improviste plutôt qu'au cours de leçons planifiées.

1880, Etats-Unis. La jeune Helen Keller est sourde, muette et aveugle. Son appréhension du monde se fait à travers l’usage de la langue des signes, enseignée par sa tutrice, Annie Sullivan.

annie sullivan helen kellerEncore une BD qui me restait dans les fonds de tiroir. On connaît beaucoup Helen Keller. Jeune femme sourde et aveugle ayant grandi à une époque où les instituts pour encadrer ces types de handicaps étaient rares, Helen Keller est une source d’inspiration quasi inépuisable. Romans, films et maintenant la bande-dessinée. Ce médium permet d’offrir le point de vue d’Helen de l’intérieur, dans le noir. Dans des cases noires, l’auteur dessine les signes, les formes, sans détails mais avec les mots qui s’y rapportent. Car Helen apprend un mot après l’autre. Il fallait bien cette mise en scène pour comprendre le tournant crucial de la compréhension du monde pour l’enfant.

Dans une scène très connue où Helen tire de l’eau à la pompe avec son instructrice, elle saisit enfin le sens de ces mots mimés qu’elle doit apprendre par cœur. Ce qui était un simple exercice de mémoire devient une vraie réalité quand elle comprend la différence entre le contenu et le contenant. C’est une scène particulièrement émouvante et bien rythmée dans des allers-retours constants entre les points de vue.

Si cette bande-dessinée est si intéressante également, c’est qu’elle est le fruit d’un vrai travail de traduction. Outre le texte, traduit tout à fait normalement de l’anglais au français, les signes ont été redessinés pour coller à la langue des signes française. Un tel travail éditorial mérite bien d’être souligné.

Un récit très fort et émouvant pour une bande-dessinée mémorable.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Bodoï
Télérama
BD Gest

Helen Keller et Annie Sullivan, 1888
Helen Keller et Annie Sullivan, 1888
Publicités

Une réflexion sur “« Annie Sullivan et Helen Keller » Joseph Lambert

  1. J’ai lu le roman il y a 30 ans .. et pourtant c’est comme si c’était hier ! Il m’avait fait très forte impression à l’époque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s