« La patrouille des invisibles » Supiot

La patrouille des invisibles
Supiot
Glénat, « 1000 feuilles », 2014

Première Guerre Mondiale. La patrouille à laquelle appartient Hubert est faite d’hommes comme les autres, qui aimeraient rire et chanter et surtout survivre à l’enfer des tranchées.

patrouille des invisiblesAu fil des chapitres, nous découvrons l’histoire des hommes qui forment cette patrouille. Ce sont des portraits d’hommes simples : certains sont honnêtes, d’autres sont d’anciens bagnards ; certains ont une femme qui les attend, une famille, d’autres n’ont plus rien à perdre. Tous se retrouvent au même endroit et sont confrontés au même sort. Au milieu du désespoir, les hommes apprennent à se connaître et s’apprécier, malgré leurs différences, ils deviennent solidaires. Ils partagent leurs angoisses les plus noires, leur vie intime avec des inconnus qu’ils ne reverront sans doute jamais une fois sortis de la tranchée.

Supiot offre une vision réaliste et crue de la Première Guerre Mondiale, de la mort qui frappe sans prévenir, même en plein milieu d’une blague. Il montre aussi l’après, pour ceux qui ont survécu : les blessures physiques et mentales irréparables, les gueules cassées. C’est un portrait émouvant d’une génération de soldats ayant vécu un nouveau type de guerre, et souffrant de la plus grande solitude à leur retour du front, face aux gens qui n’ont pas connu les mêmes horreurs qu’eux. Ils vivent l’incompréhension quand ils sont seuls à survivre.

Le travail graphique de Supiot est tout simplement bluffant. Des couleurs chaudes s’étalent sur les planches : du rouge évidemment, de l’ocre, du marron, ponctuées parfois du bleu des uniformes et du ciel, quand il apparaît. Les moments calmes sont jaunes et verts, des couleurs apaisantes. Le trait épais n’empêche pas les visages d’être très expressifs. Le personnage le plus frappant reste Kervadec « le Titan », celui qui figure sur la couverture. Un homme sans peur, presque un monstre, qui attaque l’ennemi à mains nues!

Un très beau roman graphique sur le sujet…

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
GBD
Yozone
Les 8 Plumes

071 PATROUILLE DES INVISIBLES[BD].indd

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s