« Les Deux Van Gogh » Hozumi

Les Deux Van Gogh
Hozumi
Glénat, « Seinen », 2015

Le talent n'est pas à usage personnel!
 Il existe pour le bonheur de l'humanité!

Paris, 1885. Théodore Van Gogh est un marchand d’art particulièrement malicieux et subversif. Il apporte son aide à un jeune groupe d’artistes refusés par l’Académie dont fait partie son frère, Vincent Van Gogh.

deux van goghQuand on me prend par la main pour me mener dans le monde de l’art et le Paris du XIXe siècle, comment puis-je refuser? Ce one-shot nous raconte l’histoire de la relation entre le peintre Vincent Van Gogh et son frère cadet, moins connu, Théodore. On apprend beaucoup de choses au sujet de ce frère, son allure mystérieuse et son assurance lui servent pour ouvrir la voie de la célébrité à son frère. Ce dernier est entièrement absorbé dans la création. Il peint, tout ce qu’il voit, tout ce qu’il trouve beau et l’inspire. Il peint sans se poser de questions quand Théodore le pousse à réaliser qu’il doit se faire connaître. Dans ces pages, on tient une belle réflexion sur le talent, la foi et la beauté.

Entre les deux frères, la relation est très fusionnelle. Ils sont d’ailleurs enterrés côte à côte à Auvers-sur-Oise. Leur fraternité est plus forte que leurs différences, pourtant très importantes. Mais la passion et les conflits font aussi partie de leur quotidien. Théodore ne peut s’empêcher d’envier son frère tout en l’aimant plus que tout. Ce combat interne donne toute sa profondeur et sa puissance à l’histoire, et vient se placer au cœur d’un beau rebondissement.

dvg

L’auteur mêle avec beaucoup de talent la réalité et la fiction pour nous offrir une histoire poignante et forte. De nombreux éléments biographiques réalistes ont été repris pour servir l’histoire romancée de ces deux frères. Assurément, le fond est très fidèle : les deux Van Gogh étaient très liés et se sont envoyé plusieurs centaines de lettres qui constituent un témoignage important. Il serait dommage de vous priver de ce manga, une lecture très belle, qui sait happer son lecture, en bref, un grand coup de cœur.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Daily Mars
Publikart
Avides lectures

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s