« Paris au XXe siècle » Jules Verne

Paris au XXe siècle
Jules Verne
Livre de Poche, 2015 (première publication 1994)

Les hommes de 1960 n'en étaient plus à l'admiration de ces merveilles 
ils en profitaient tranquillement, sans être plus heureux, car, 
à leur allure pressée, à leur démarche hâtive, 
à leur fougue américaine, on sentait que le démon de la fortune 
les poussait en avance sans relâche ni merci.

Paris, 1960. Le monde est possédé par les démons de la finance, de la rentabilité et de la technique. Personne n’a plus le temps ni l’intérêt de lire ou d’écrire. Michel Dufrénoy, jeune idéaliste romantique et naïf, poursuit les Belles Lettres de ses ardeurs.

parisC’est tardivement que je mets à la lecture de Jules Verne, et je me dis que ce n’est pas plus mal. Je commence par un roman qui n’a jamais été publié du vivant de l’auteur, un vrai roman d’anticipation. Jules Verne se projette cent ans dans le futur et imagine la vie à Paris. Quelle vision incroyablement cynique!… Et terriblement proche de notre réalité! Comme à son habitude, Jules Verne utilise les dernières techniques de son époque et les pousse plus loin pour imaginer des systèmes de transport très rapides, car le temps c’est de l’argent. L’urbanisation a repoussé les limites de la capitale jusqu’aux villes de la petite couronne. La société est rationnelle et terre-à-terre, étouffée par les lois de la finance. Dans ce contexte, le monde des lettres est complètement dénigré : la littérature est oisive et inutile, une perte de temps. On ne créé plus que des chefs d’œuvre utiles et les auteurs classiques sont quasiment impossibles à trouver. On oublie le latin et le grec, « des langues non seulement mortes, mais enterrées » et on préfère apprendre… le chinois! Il ne manque à cette vision de notre monde moderne que l’impact qu’ont eu les deux guerres mondiales sur notre société.

paris relie
Edition grand format illustrée par François Schuiten

J’ai vraiment été frappée par cette vision futuriste étonnamment juste et réaliste. Après quelques recherches, on relève également beaucoup de similarités avec la vie de Jules Verne. Pour épouser sa femme, il avait tenté de prendre un emploi dans un maison d’assurance, comme le jeune Michel qui tente de conquérir sa belle. Il faut assurer la stabilité financière de la vie avant de pouvoir écrire. Jules Verne était assez mal vu des instances littéraires officielles de son époque, qui le considéraient comme un auteur de littérature « pour mioches ». Aujourd’hui, nous le savons, il y a tellement plus de choses à trouver dans ses romans. Il réussit, dans Paris au XXe siècle, à entremêler plusieurs genres littéraires. La science se mêle à une histoire d’amour désespérément tragique, vécue par un jeune paria qui ne réussit pas à trouver sa place dans la société. De la science-fiction romantique! Et le tout fonctionne, donnant une histoire très étonnante et touchante.

Pour l’anecdote, l’éditeur Hetzel n’a pas voulu publier ce roman, en pensant que personne n’y croirait jamais! S’il avait su…

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Post-scriptum
Unfamous Resistanza
Culture SF

Publicités

Une réflexion sur “« Paris au XXe siècle » Jules Verne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s