« Le Monde selon Uchu » Ayako Noda

Le monde qui nous entoure est un manga.

Alice est collégienne. Elle vient d’intégrer un nouvel établissement et rencontre Uchu. C’est un garçon étrange, peu bavard. Il l’intrigue. Un jour, un de leur camarade, à moitié fou, veut sauter du toit du collège. Il parle d’un monstre qui les observe dans l’ombre. Uchu leur révèle alors que le monde dans lequel ils vivent est un manga.

IMG_20160527_120157

Le Monde selon Uchu, ou comme prendre des éléments très classiques d’un manga pour adolescents et vous retourner le cerveau. Nous sommes les monstres et nous observons ces personnages vivre. Cette atmosphère est très palpable. Les cases sont souvent dessinées en plongée et nous donnent l’impression d’être des caméras de surveillance. Pire que ça, nous sommes des voyeurs. Et les personnages nous fixent droit dans les yeux. Uchu montre les bulles et indique aux autres comment les lire, si bien qu’ils n’ont aucun monologue intérieur donc aucune intimité. Le lecteur est une sorte de Dieu. Son regard élit les personnages qui resteront, ceux qui retiennent sont attention.

Planches-Uchu-2

L’auteure est un démiurge qui aime se mettre en scène parmi ses personnages, jouer avec la réalité, la contorsionner, pour souligner les mécanismes de la narration. Elle le fait à merveille. On croirait lire un récit fantastique, où la limite entre le rêve et la réalité n’est plus très claire. Dans cette métafiction, elle joue avec les codes mais elle fait pose également quelques questions un peu fondamentales. Se pourrait-il que le destin existe? Que tout soit tracé dans une vie? Serions-nous manipulés comme des pions sur un échiquier? La vacuité de la vie et de toute forme de sentiment serait alors complète. Mais il faut bien les vivre et les ressentir malgré tout. Est-ce cela être humain?

En seulement deux tomes, Ayako Noda fait tomber le « quatrième mur » qui nous sépare de ses personnages, fait froid dans le dos, et offre un récit qui peut faire réfléchir et toucher des lectorats de tous âges. Vous auriez tort de vous en priver.

Les avis de Nostroblog, Un amour de BD, le Journal du Japon

Le Monde selon Uchu, Watashi No Uchu, Ayako Noda
Traduit du japonais par Aurélien Estager
Casterman, 2016. 2 tomes, série complète. 8.45€

uchu12

Publicités

2 réflexions sur “« Le Monde selon Uchu » Ayako Noda

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s