« Le nouveau de la 5èmeE » Ekaterina Mourachova

Le nouveau de la 5èmeE
Ekaterina Mourachova.
Trad. Du russe par Marina Berger
Bayard Jeunesse, « Millézime », 2013

Notre classe était une « E », cinquième E. 
Mais ce n’est pas tout : ce nom était complété par la mention 
« classe de la dernière chance. »
Notre petite groupe était voué à disparaître. 

Youri vient d’arriver dans une classe d’élèves réputés insauvables. Lui est handicapé physique, se déplace en fauteuil ou avec ses béquilles et prend toutes les brimades avec le sourire. Il apporte sa joie de vivre et il partage un don qu’il a pour faire rentrer les gens dans ses rêves…

nouveau de la 5EJ’attrape ce roman, et je me dis « l’intégration d’un enfant handicapé dans une classe, OK, c’est intéressant ». Je n’aime jamais en savoir trop sur les romans avant de les lire. Un ou deux thèmes, un contexte, ça me suffit. J’aime accueillir les surprises et pour le coup, je n’ai pas été déçue.

Ce qui m’a frappée dès le début de ce roman, c’est le sentiment qui se dégage de cette classe et qui témoigne d’une partie de la population russe, parfaitement malmenée par la vie. Apparemment, pour les lecteurs russes, nul besoin de détailler quoi que ce soit ; ça n’a pas l’air choquant d’écrire que des enfants gèrent l’alcoolisme de leurs parents, ou ont des soucis psychiatriques très importants. C’est une baffe, dès le début.

Par la suite, quand on découvre le don de Youri, on glisse dans le fantastique. C’est une sorte d’  « Inception ». Youri et ses amis peuvent disparaître dans un monde rêvé, constitué de leurs univers oniriques à tous. Cela les aide à éclaircir la réalité et à surmonter les épreuves qui se présentent à eux.

Cela reste un roman définitivement étrange et décalé par rapport aux romans français ou même anglo-saxons. On sent bien une culture différente de la nôtre, on sent les blessures de l’Histoire qui se reportent sur la société. Un décalage intéressant qui j’espère ne découragera pas trop les lecteurs.

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Butiner des livres
Les enfants à la page

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s