« Les livres prennent soin de nous » Régine Detambel

Le bibliothérapeute parle à des vivants mortels. A des êtres qui en ont soudain conscience. Et c’est en regardant leurs visages que le bibliothérapeute doit comprendre comment sa voix touche à l’intime. Cela faisait un moment déjà que ce livre m’attendait très sagement sur le bord de mon étagère. J’y venais, puis le reposais en me disant que ce n’était pas le bon moment. Dernièrement, … Continuer de lire « Les livres prennent soin de nous » Régine Detambel

« Joséphine Baker » Catel et Bocquet

C’est pluvieux. C’est glacial. C’est petit. C’est gris. C’est triiiiiste! C’est ça, la France? Il y avait Olympe de Gouges, celle qu’on dit être la toute première féministe de l’histoire de France ; il y avait Kiki de Montparnasse, muse surréaliste et âme de toutes les fêtes. Aujourd’hui, Joséphine Baker passe sous les pinceaux de Catel et Bocquet. Les quelques pages qui lui étaient consacrées … Continuer de lire « Joséphine Baker » Catel et Bocquet

« L’étrange bibliothèque » Haruki Murakami

Pour être franc, on va te découper le haut du crâne avec une scie. Après, on t’aspirera le cerveau. – Mais c’est abominable! – Tu sais, c’est plus ou moins ce qui se passe dans toutes les bibliothèques. Le cauchemar naît au moment où l’inhabituel et l’inquiétant font irruption dans une situation banale. Le jeune garçon rend ses livres à la bibliothèque municipale. Il n’est … Continuer de lire « L’étrange bibliothèque » Haruki Murakami

« Les Culottées » Pénélope Bagieu

« J’ai aidé les femmes à libérer leur corps » Au début de l’année, Pénélope Bagieu lançait sur la plateforme du Monde le blog « les Culottées » : trente femmes remarquables dont les portraits ont été publiés tous les lundi. Promis à la publication, le premier tome est sorti le 22 septembre. Après le succès de California Dreamin’, qui parlait déjà d’une femme exceptionnelle, cela aurait été dommage … Continuer de lire « Les Culottées » Pénélope Bagieu

« Avant que naisse la forêt » Jérôme Chantreau

Rentrée littéraire 2016 Et me voilà hors du monde, dans la maison maternelle, presque dans son ventre, loin de tout ce qui était ma vie. Inaccessible. prisonnier et heureux. Je vais rester ici jusqu’à ce que je trouve. même si je ne sais plus ce que je cherche. Cela n’a pas d’importance. Savoir ce que l’on cherche n’a qu’une incidence très faible sur le fait … Continuer de lire « Avant que naisse la forêt » Jérôme Chantreau