« Le Petit livre Rock » Hervé Bourhis

Le Petit livre Rock
Hervé Bourhis
Dargaud, 2007

Salut les amis! C'est votre ami Freddy Mercury! 
Ruez-vous sur le nouvel album de Queen, y'en aura pas d'autres. 
Je suis décédé.

Faire une histoire du rock en bande-dessinée en quelques centaines de pages, c’est un défi plutôt ambitieux… J’avais lu il y a quelques temps déjà le Petit livre Beatles qui a été écrit après celui-ci, mais qui était déjà vraiment mieux réalisable sous le même format. Car voilà on n’y peut rien, mais l’histoire du rock est un peu à l’étroit ici…

petit livre orckJ’ai retrouvé avec plaisir l’humour de l’auteur, son trait caricatural et sa grande connaissance de son sujet. Il dresse une discographie de plus de 500 titres d’albums classés par année. Il commence cet historique en 1951 et poursuit jusqu’en 2007. C’est foisonnant, très synthétique, ce qui fait qu’on peut autant lire cette BD de manière linéaire, que la picorer selon ses envies.

Malgré tout, j’ai beaucoup moins aimé que le Petit livre Beatles car justement, cela fait beaucoup de choses à dire en peu de pages, surtout sur un genre musical qui en touche de nombreux autres. On le voit, l’auteur doit bien un peu parler de musique électronique, un peu du rap et du hip hop, un peu du métal, un peu du reggae, tout en ne pouvant pas creuser. Forcément, il y a des choix de faits qui montrent bien les inclinaisons musicales de l’auteur. Certains groupes sont mentionnés de nombreuses fois, et d’autres jamais. Certains groupes obscurs y figurent, sans que d’autres plus connus y soient. Les artistes femmes sont un peu négligées… Je regrette un peu l’absence ou le peu d’évocations de Depeche Mode, Siouxsie and the Banshees, Nina Hagen, Rammstein, Janis Joplin, Faith No More ou Mike Patton. Cependant, je veux bien l’accorder, si on va par l’à, il faut faire figurer tout le monde pour faire plaisir à tout le monde.

Dernière déception, le rock pour moi reflète beaucoup la société et l’histoire, dans ses doutes et sa douleur. Mais peu ou pas de cases consacrées aux événements majeurs de l’histoire : chute du mur de Berlin, guerre froide, guerre de Vietnam, etc… Malgré tout cela, je ne peux qu’applaudir un travail dantesque de tri et de choix. Il y a plein de choses à y apprendre, mais c’est sûr que quand on commence à creuser certains genres, et qu’on s’attend à trouver certains noms, on peut vite être déçus. Mais n’hésitez pas à piocher dans la discographie énorme, listée en fin d’ouvrage.

Et j’ai beau être un peu frustrée, je ne peux pas nier que je me suis quand même bien bidonnée plus d’une fois. Alors c’est toujours bon à lire!

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Inside Rock
Von Sounds
Bon pour les oreilles

Publicités

2 réflexions sur “« Le Petit livre Rock » Hervé Bourhis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s