« Un océan d’amour » Lupano, Panaccione

Un océan d’amour
Lupano, Panaccione
Delcourt, « Mirages », 2014

Un petit pêcheur breton part en mer sur son modeste chalutier, comme à son habitude, même si la pêche n’est pas bonne. Il se fait emporter dans les filets d’un immense paquebot, et traîner sur l’océan. Sa femme, farouche et courageuse bigouden, part à sa recherche à travers le monde.

ocean d'amourPrix de la BD Fnac, Un océan d’amour est un coup de cœur généralisé. La particularité de cet album est qu’il est entièrement muet. Et tellement bien écrit que les dialogues ne nous manquent absolument pas. Je dirais même qu’ils seraient de trop, car l’album prend le temps de la narration dessinée (d’où sa taille) et développe un scénario sans accroches, parfaitement fluide. La collaboration entre le scénariste et l’illustrateur est parfaite, les couleurs sont bien utilisées pour mettre en valeur les souvenirs, les moments de tristesse ou de danger, et les moments de petits bonheurs.

Préparez-vous à une aventure abracadabrante! Notre petit pêcheur n’est pas au bout de ses surprises. Traversée des océans, pirates, sauvetage d’animaux, crêpes qui sautent sur un bateau de croisière,… A chaque page tournée, on ne sait pas sur quoi on va tomber. Mais nos deux personnages gardent le cap : ils doivent se retrouver. C’est un tendre amour qui les lie, contre vents et marées. C’est un sentiment pur et simple, sans mélodrame, et la fin de l’histoire convient très bien à leur complicité amoureuse : un moment qui fait chaud au cœur.

Enfin, c’est un album qui déborde d’humour malgré les situations parfois désespérées que nos deux personnages traversent. Les auteurs en profitent pour faire passer un message écologique au fil des pages. En effet, le petit pêcheur arrive sur le septième continent, constitué entièrement de déchets, après avoir repêché une mouette dans le pétrole. Prendre soin de son environnement, c’est prendre soin de soi, et mieux s’aimer. Message de paix et d’amour teinté d’humour. Que demande le peuple?

On aime, on n’aime pas? Allez donc voir par là
Bar à BD
Au milieu des livres
Cannibales lecteurs

Publicités

2 réflexions sur “« Un océan d’amour » Lupano, Panaccione

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s