« Des hommes de peu de foi » Nickolas Butler

Coup de cœur

Rentrée littéraire 2016

J’ai connu des lâches et des héros. Les héros sont toujours gouvernés par le cœur ; les lâches par le cerveau. Ne l’oublie jamais. Les héros ne calculent pas, ne calibrent pas. Ils font le choix du bien.

Lorsque j’ai eu ce roman entre les mains pour la première fois, j’ai d’abord pensé qu’on n’avait pas lésiné sur le patriotisme. Mais en détectant l’ironie générée par la combinaison de la couverture et du titre, j’ai bien senti que ce roman allait me plaire. Divisé en trois parties, le récit suit la vie de Nelson, notre personnage fil rouge. A travers l’histoire de sa vie, des scouts jusqu’à l’armée, des horreurs du Vietnam passées sous silence jusqu’au retour à la vie dans la nature, l’auteur pose des questions fondamentales sur la société américaine à travers cette tradition scoute très ancrée dans leur culture.

Les principes du scoutisme sont censés imprégner les hommes pour les faire grandir en personnes honnêtes et fortes. En 1962, Wilbur, le chef scout de Nelson, les applique strictement. Fidélité (pas de perversion), importance de l’unité familiale (pas de divorce), solidarité (pas de mise en danger de son plus faible ami), santé (pas d’alcool, de cigarettes ou de drogues). Cinquante ans plus tard, dans notre société actuelle, la mentalité scoute colle à une douloureuse image conservatrice : discriminations sexuelles, esprit paternaliste… Fait-il encore sens de l’appliquer? Comment se forme alors le prototype nouveau de l’homme vertueux? L’esprit militaire adhère au même type de rigueur et d’esprit de corps et certaines générations l’adoptent. Les désenchantement le plus complet les attend dans ces rangs.

y648

J’ai rarement lu un auteur aussi bienveillant. Aucune critiques, aucun jugements, il donne à voir et laisse le lecteur parcourir le reste du chemin. Nickolas Butler place plusieurs générations de personnages dans des époques et des contextes familiers, attirant ainsi l’empathie de lecteurs très différents. Ces personnages font tous de leur mieux pour lutter dans un monde sans ancrages, une société déprimante qui leur vend une liberté capricieuse et malheureuse. Si la solidarité familiale n’est plus fiable, ils se trouvent une famille alternative où la filiation et la transmission sont des notions fortes et réelles.

Nickolas Butler est loin de faire l’apologie du scoutisme, mais montre comment un socle de valeurs refuges et fondamentales peut être détourné, perverti, par une époque qui, sous prétexte de modernité, se donne à croire que les limites n’existent plus. Les nostalgiques des feux de camps détruisent la fragilité des sous-bois avec leurs idées nauséabondes. L’armée n’est pas le lieu pour protéger la veuve et l’orphelin. C’est dans leur vie quotidienne que ces honnêtes hommes, réellement bons, doivent persévérer, devenir de modestes héros. L’ultime but : connaître la topographie de son cœur pour trouver le sentier de leur vie, qu’ils parcourent pensifs et souvent solitaires, mais fidèles à eux-mêmes, malgré toutes les plus cruelles désillusions.

Sortie le 24 août 2016.
Roman totalement inédit puisqu’il ne paraîtra aux Etats-Unis que l’année prochaine!
Merci 110Livres pour ce beau cadeau.

 

Des hommes de peu de foi, The Hearts of Men, Nickolas Butler
Trad. de l’américain par Mireille Vignol
Éditions Autrement, 2016. 544p., 23€
Publicités

3 réflexions sur “« Des hommes de peu de foi » Nickolas Butler

  1. Une chronique des plus tentatrices. S’il peut enfin arriver de ce côté-ci de l’océan afin que je mette la main dessus. J’adore Nickolas Butler. Je le suis de près!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s